Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pourquoi pas moi ?

pourquoi pas moi ?

Chronique d'une mère imparfaite !

On a les enfants qu'on mérite !!

Publié par Syboule sur 21 Octobre 2016, 18:12pm

Catégories : #Internet

 

On a les enfants qu'on mérite .

C'est un statut que j'ai lu ce matin en parcourant mon mur facebook. Chère mère  d'un enfant différent  si cette phrase te blesse c'est normal !

On a les enfants qu'on mérite :

Toi !  avec ton enfant neuneu, tu n'as pas mérité de le voir te rapporter des bonnes notes à l'école , tu n'as pas mérité de fêter  avec lui la réussite à ses examens, peut être aussi que tu n'auras jamais la joie de l'accompagner à l'autel pour son mariage. Il y a beaucoup de choses que tu ne pourras  pas  faire et en plus l'enfant que tu as, n'est surement pas celui que tu imaginais. Mais ... on a les enfants qu'on mérite !  Tu me trouves dure ?  Pourtant dés que tu as le dos tourné que crois-tu qu'il se dise : "elle ne sait pas élever son gosse, une bonne claque et tout rentre dans l'ordre. Moi  à sa place je ferais comme ça.  Quel laxisme ! elle a vraiment les enfants qu'elle mérite" !

Mais Jean 3, 1-3 vient souffler dans ton cœur  meurtri une réponse douce chargée d'espérance et d'amour .

En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance. Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui. »

Tu peux en convenir ce n'est pas toujours facile de voir les œuvres de Dieu quand ton enfant traine la patte, quand la tentation de la comparaison avec un enfant « normal » pointe le bout de son nez , quand les invitations du mercredi après midi défilent devant les yeux de ton fils, quand le samedi les camarades de classe  font du cheval, du judo ou de la danse  pendant que toi, tu cours après tel ou tel spécialiste pour telle ou telle rééducation.

Pourtant  l’œuvre de Dieu a déjà commencé. Et lorsqu'un jour il t'embrasse et pour la première fois il te  dit "maman je t'aime" ! C'est le Christ lui même qui te prend dans ses bras et te murmure à l'oreille : «  je t'ai choisi parce que tu en vaux la peine, parce que tu sauras l'aimer avec la tendresse dont il aura besoin, parce que tu sais te détacher de la perfection et de la réussite, et parce que SON corps et le temple de MON  Esprit et que je sais que chez toi Il sera bien. Je sais  que tu n'es pas parfaite, que parfois ta patience fait défaut, que tu as envie de lâcher prise. Je sais bien que tu te décourages souvent, que tu trouves que c'est pas juste, mais tu le sais je suis avec toi »

C'est alors que SON œuvre se manifeste, parce que TON cœur est prêt à la voir. C'est ce petit garçon rencontré au catéchisme, qui en fait est le voisin de classe de ton fils, qui ne parle que de lui depuis la rentrée et  le considère comme son meilleur copain. Ce sont les progrès inespérés qui arrivent après une bataille de plusieurs années. C'est cette institutrice qui te dit « j'aimerais avoir des élèves comme ton fils : il est curieux  et terriblement attachant» . C'est cette tablette de chocolat (oui oui) sortie du sac d'une amie parce que ces derniers temps c'est un peu plus difficile …

Maintenant nous savons à la lumière de Jean pourquoi nous avons mérité ces enfants , et, pour peu que l'on sache le voir, chaque petite chose peut devenir une grande chose car c'est l’œuvre de Dieu qui se manifeste !

 

Commenter cet article

Margot 30/10/2016 23:27

C'est un très beau billet, je viens de le lire après avoir lu celui sur la lettre à la maitresse de CP!!! J'ai eu l'an dernier une petite élève précoce, très précoce même, elle venait de sauter la GS et se retrouvait dans ma classe, triste, car elle s'ennuyait...J'ai proposé aux parents de lui faire passer des tests chez une psychologue clinicienne, et effectivement elle était très précoce. Je lui ai fait sauter une autre classe et donc en cours d'année elle s'est retrouvée en CE1! Elle était ravie, a continué à jouer avec ses amis de CP dans la cour, et maintenant elle est en CE2 et tout se passe très bien. Elle ira dans un établissement privé au CM1 pour être dans une classe spéciale "enfants précoces". Je vous souhaite, à vous toutes mamans d'enfants différents, de trouver le chemin qui rendra heureux vos enfants, les personnes qui leur tendront la main, et beaucoup de bienveillance autour de vous.

Margot 01/11/2016 11:47

que c'est gentil ce que vous dites...j'aime mon métier et j'aime tout ce qui tourne autour, enfants, parents...sauf peut être les corrections ;)
j'espère que votre fils passera une super année! est-il dans une école française (je veux dire, qui dépend de l'administration française, de l'Education Nationale?)

syboule 31/10/2016 06:48

Chère Margot , j'aimerais que tous les professeurs des écoles soit comme vous . Attentive aux enfants et je suis sûre aux parents aussi .
Cette année mon fils a un professeur extraordinaire, et son année s'annonce apaisée . :-)

Rebecca G. 27/10/2016 21:51

Ton texte est très beau et très juste. Je partage absolument ton point de vue. Sachons aimer nos enfants tels qu'ils sont et les rendre heureux autant que nous pouvons... Quant aux paroles cruelles et idiotes proférées ici et là... Bouchons-nous les oreilles! Bisous. Et encore bravo pour ce billet. :)

Anne-Laure 22/10/2016 06:25

Ton texte est très joli.... j'ai cru donc comprendre (t'as vu, je sais lire entre les lignes!! lol) que ton fils est ce que l'on appelle un "enfant différent". Moi aussi j'en ai une. Différente dans un autre sens, un sens inhabituel. Ma dernière de sept ans est une enfant précoce. Mais pas précoce "normale", non ce serait trop simple, ultra précoce, dans tous les domaines de la vie..... ce qui fait que à 7 ans et demi, elle est aussi chiante que sa soeur de 13 ans, elles mènent ensemble leur adolescence et ce n'est vraiment pas facile tous les jours..... et que l'école est un calvaire pour elle, qu'elle n'a que des amis plus grands qu'elle, qu'elle ne intègre nulle part parce que trop en décalage...... alors quand cette année elle a été invitée par une petite fille de sa classe à passer une journée chez elle, j'ai été très contente pour ma fille.... donc tu vois, je te comprends bien!
Plein de courage et continue d'écrire, c'est trop chouette ton blog!!

Anne-Laure 22/10/2016 13:25

Mais oui il est très joli ton billet! Et que ça fait du bien quand nos enfants sont considérés juste comme des enfants et non montrés du doigt!

Je crois que j'ai un peu forcé ma description ce matin, parce Angèle a des amis de son âge ... Mais que des garçons, desquels elle est très appréciée, parce que en fait, pour elle, elle est un gars et non une fille..... enfin voilà, pas facile facile.....
Et ton garçon, il s'intègre bien dans sa nouvelle école? Ce ne sont pas que des Français qui fréquentent cette école, non? Ont-ils une autre approche de l'autisme? (deux de mes neveux sont autistes, dont un diagnostiqué Asperger, et ce qui fut très dur, c'est que les parents ne voulaient pas le voir, malgré les sonnettes des médecins, des maîtresses etc....).

syboule 22/10/2016 06:51

c'est à toutes ces mamans formidables qui se battent au quotidien qu'effectivement j'adresse ce billet . Celles qui luttent dans l'ombre pour que la lumière révèle leur enfant .
C'est aussi parce que la vie m'a donné un enfant autiste et que ça n'a pas toujours été simple .
Mais c'est pour toutes les mamans, celles qui savent tendre la main celles qui n'ont pas peur de voir nos enfants être copains avec les leurs , celles qui prennent le temps de nous écouter , celles qui ne nous jugent pas ... Ces mamans là je les aime terriblement !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents