Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pourquoi pas moi ?

pourquoi pas moi ?

Chronique d'une mère imparfaite !

Le cri d'Alep écho au cri de Beyrouth ...

Publié par Syboule sur 18 Novembre 2016, 18:48pm

Catégories : #Internet

Au hasard de mes errances sur le web j'ai découvert ces deux frangines qui chantent admirablement bien.

Leur dernier tube une merveille « le cri d'Alep »  m'a émue jusqu'aux larmes. Ça ne m'est jamais arrivé. Et puis j'ai compris, même s'il s'agit du cri Alep,  c'est Beyrouth qui me vient à l'esprit quand j'écoute cette musique.

 

D'aussi loin que je me souvienne j'ai entendu parlé du Liban, ce pays détruit par tant de conflits.

J'avais d'ailleurs une amie extra, mais un peu folle (dans le bon sens du terme) qui faisait régulièrement des sitting place du Trocadéro pour faire entendre  la souffrance  de ce pays . Elle avait raison cette amie, la France était devenue sourde …

J'ai eu la chance extraordinaire, il y a 15 jours, d'y faire un très très court séjour (3 jours)  accompagnée d'une libanaise. Nous avons arpenté la ville pendant plus de 3 heures et demie. On y voit encore les stigmates des guerres et des attentats. En passant dans un rue elle m'a expliqué qu'à 18 ans elle avait fui la fac pour se protéger et qu'elle avait du traverser en courant cette rue pendant que  les snipers tiraient sur tout ce qui bougeait.

Que se passe-t-il dans la tête d'une jeune fille de 18 ans qui slalome pour éviter de se faire descendre comme un vulgaire lapin? Je pense alors à mes 18 ans et je mesure la chance que nous avons, nous, petits français, de ne jamais avoir connu de guerres et d'avoir tous les jours une gamelle pleine.

Beyrouth m'a séduite, parce qu'en allant chez des libanais, j'ai été accueillie comme un de leurs enfants, sans question inutile, sans gêne, naturellement, comme savent le faire les méditerranéens.

J'ai adoré Beyrouth parce que perdues dans la capitale, des filles inconnues, nous ont ouvert la porte de leur voiture et nous ont amené à bon port dans une bonne humeur enfumée !

J'ai adoré Beyrouth parce que les libanais écoutent « Radio Nostalgie » et qu'ils connaissent le répertoire français mieux que moi.

J'ai adoré Beyrouth parce que les églises sont belles et appellent au recueillement.

J'ai adoré Beyrouth parce que les libanais aiment les Français.

J'ai adoré Beyrouth parce qu'elle a souffert et qu'elle vit aujourd'hui avec la dignité de celle qui s'est reconstruite.

Alors je pense à Alep, en feu, en cendres, en sang. Je me fiche des histoires politiques et je remercie infiniment les artistes qui font parler les morts et interpellent les vivants pour qu'Alep ne disparaisse pas, pour qu'un jour comme Beyrouth elle se reconstruise et vive en paix.

Merci les Frangines, pour ce clip merveilleux. Merci à mon amie un peu « folle » qui criait au Trocadéro la souffrance du Liban. Merci à cette dame qui m'a offert un café Libanais . Merci à cette jeune fille de 18 ans qui, parce qu'elle a échappé aux tirs des snipers, m'a fait visiter sa ville !

 

 

Commenter cet article

Anne-Laure 19/11/2016 03:14

eh bien moi ce sont tes mots qui me serrent la gorge... Je ne connais pas le Liban..... mais de nombreux Libanais expatriés (ou "diasporés") en Afrique oui. Et leur accueil est largement à la hauteur de ce que tu écris. Eh oui, je ne le répète jamais assez à mes enfants, à mes élèves, nous avons une chance folle de grandir et vieillir dans un pays qui semble en paix.....merci pour message Syboule....

syboule 18/12/2016 04:47

Les vacances arrivent, je vais m'y remettre . LA fin d'année scolaire a été un vrai rouleau compresseur , Beaucoup de boulot , enfant malade , horaire tardive , mari en stage ...Pas beaucoup de temps !

Anne-Laure 11/12/2016 17:34

Bonjour Syboule..... je passais par là des fois que mon mail ne reçoive plus les notif.... mais non, pas de nouveau post.... tout va bien chez toi?

syboule 21/11/2016 12:52

c'est drôle comme parfois une rencontre, un moment , même court , une situation peuvent nous bouleverser ... Moi je dois dire que j'ai été bouleversée par ces trois jours au Liban . Peut être parce que dans l'histoire ce ce pays la France est très présente . Peut être parce que mon mari historien a étudié sur la région et qu'il en parle . Peut être parce qu'on peut encore voir les traces de la guerre, peut être parce que les libanais sont très gentils... Je ne sais pas , mais si Eric est un jour nommé au Liban j'irais avec beaucoup de plaisir .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents