Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pourquoi pas moi ?

pourquoi pas moi ?

Chronique d'une mère imparfaite !

Chérie passe moi le sel ! !

Publié par Syboule sur 13 Janvier 2017, 15:41pm

« Ma chérie passe moi le sel s'il te plait ! »  Cette phrase simple est, pour moi,  synonyme d'un immense bonheur !

Il y a 25 ans (voir plus )  devoir de  philosophie : « pour vous  qu'est-ce que le bonheur?» Je crois que j'aurais surement décrit quelque chose d'impossible  auquel je n'avais certainement pas droit.

Thèse : mariage princier

"Le bonheur  c'est de trouver un prince charmant qui m’emmènerait dans des lieux  fantastiques. On habiterait un château, j'aurais pleins d'enfants, des chevaux, les lévriers (pourquoi ? Je ne sais pas ! ) " Voilà l'image tarte d'un bonheur inaccessible, où je me prendrais pour Blanche Neige (cette gourde qui siffle en travaillant; avec 7 nains et des animaux partout dans  la maison. )

Je remercie le ciel de ne pas vivre dans ces conditions épouvantables : un mari ne pensant qu'à sa cour, sept vieux garçons handicapés (oui oui le nanisme est un handicap n'ayons pas peur des mots ) des poils de biche dans mon lit, des plumes sous les tapis, des montagnes de vaisselle à faire et la  menace constante de rencontrer une vieille bique capable du pire!

Antithèse: (pas de mariage)

Le bonheur ?  C'est l'aventure, la découverte de nouveaux horizons. Tu parles ! !  Dormir sous la tente, être stressée par l'inconnu, risquer de bouffer des limaces ou des grenouilles vivantes , se trouver nez à nez avec un serpent au venin mortel :  je ne vois pas où est le bonheur .

Foutaise : (pas de mariage pas d'aventure )

Le bonheur ?  c'est d'avoir de l'argent, d'être riche à faire envie.  Ne plus avoir de désir, assouvir ses pulsions  dés qu'elles montrent le bout de leur nez . Plus de but à atteindre alors !  Tout est accessible!  Je ne suis pas sûre de tenir longtemps dans ces conditions de torture !

Synthèse :

Le bonheur ? c'est un état de complaisance absolu, sans tension, sans attente, sans angoisse, sans aspérité ... On peut continuer longtemps la description  ... Mais comment apprécier le bonheur si tout est parfait ?

Si je devais décrire le bonheur aujourd'hui : je dirais que c'est un samedi après-midi  en famille, il n'y a plus grand chose de casse-pied à faire (ménage, repassage ,cuisine ) on fait des dessins avec les enfants, on est ensemble  dans le salon. On a fait un gâteau et une bonne odeur de chocolat fondu règne dans la maison, on discute de tout et de rien. Voilà le bonheur tel que je le vois aujourd'hui. Moins glamour et féérique que celui de Blanche Neige, moins incroyable que celui de l'aventurier, moins argenté que celui du  fortuné rentier, mais plus profond plus accessible plus vrai.

Finalement on cherche le bonheur loin, alors qu'il est là, dans la maison : c'est le feu qui crépite dans une cheminée, ou le rire des gosses qui jouent ensemble. C'est un quotidien fait de haut et de bas où l'on voit grandir ses enfants en notant avec un plaisir teinté de fierté leurs progrès. C'est  un repas en famille, avec ces dialogues profonds : «  Chérie tu peux me passer le sel s'il te plait ».

Et bien oui ! Cette phrase me rempli de bonheur car mariée tard, j'ai eu très longtemps personne a qui passer le sel.

Finalement le bonheur c'est, pour moi, changer avec ceux que j'aime !

Il est évidement que "mon" bonheur mérite une bulle en philosophie pourtant ... C'est ça !

Commenter cet article

Rebecca G. 25/04/2017 00:01

Il me semble que j'avais déjà commenté cet article, mais mon message a disparu...!! Dommage. Je partage ta philosophie.

Syboule 01/05/2017 05:13

ben zut alors ... J'ai fait des manipulation sur mon blog et parfois je "merdois" un peu

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents