Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pourquoi pas moi ?

pourquoi pas moi ?

Chronique d'une mère imparfaite !

Un château en Touraine .

Publié par Syboule sur 10 Août 2017, 18:30pm

Catégories : #le quotidien

Décidément  ces vacances 2017 seront marquées par un temps exécrable . Pluie, vent et froid d'un coté, chaleur caniculaire et sécheresse de l'autre. Pour les mères de famille cela signifie bien sûr trouver des activités adaptées quand il pleut et profiter du soleil pas trop chaud pour sortir quand il ne pleut plus.  J'ai déjà écumé les pâtes à modeler, les coloriages, la cuisine,  et tout et tout.


Et puis nous devons partir à Tours donc ... Il a  fallu faire quelque chose en jonglant avec le temps moyen. Personnellement dans ces cas là, je préfère les activités qui occupent les enfants sans nécessiter trop d'attention de ma part : promenade, vélo, zoo s'il fait beau, cinéma, patinoire, bowling s'il pleut. Mais c'est sans compter sur mon historien de mari qui, pour ce dimanche couvert, nous a proposé une visite de château.

- Mais si ma chérie et  il y a aussi des activités dans le parc ! Comme ça ils pourront se dépenser !
- Bon d'accord
Je dois le confesser : visiter un château avec des enfants petits, me fait la même impression que d'essayer d'éteindre un incendie avec une passoire .
Mais je suis amoureuse, et je le suivrai partout. Nous partons  donc pour le château de Langeais à une trentaine de kilomètres de Tours .
Je sais, je devrais tout faire pour élever mes enfants à la culture, les emmener visiter des musées, des châteaux, éveiller leur esprit  curieux dans les différentes expositions, les ouvrir au théâtre classique, leur proposer des concerts de musique baroque … Mais voilà ils ont entre 7 et 4 ans et si ma seconde serait prête et mûre pour se coltiner un château médiéval, ce n'est pas le cas des deux autres qui aux expositions culturelles préfèrent faire des bulles dans le jardin, plonger dans la piscine ou ramasser les petits cailloux sur le bord du chemin. Quant à moi, j'aime les châteaux pour leur histoire et ce qu'ils représentent dans notre pays, les visiter m'intéresse beaucoup moins, je préfère  refaire le monde avec des copines en sirotant un bon cappuccino sur la terrasse d'un café à Tours.
Enfin  allons-y et puis un après-midi en famille vaut bien un château !

Nous arrivons à Langeais  et entamons cette visite en jouant des coudes avec les nombreux touristes qui ont eu le mauvais goût d'avoir la même idée que nous.

Premier escalier : une chambre, un lit à baldaquin, une tapisserie un coffre sculpté. Deuxième étage  deuxième chambre: lit à baldaquin, tapisserie, coffre sculpté. Sur le palier autre chambre, autre lit à baldaquin autre tapisserie, autre coffre sculpté ! Encore un étage : chambre, lit, tapisserie, coffre.

- Non ma chérie ne monte pas sur le lit ! Ne touche pas à la tapisserie !

Cinquième chambre : lit à balda... on connait  la suite !
- Ne mets pas tes mains sur le coffre, ne touche pas à ça !
Pfuuiit encore une piaule, son plumard, sa moquette au mur et sa malle. Il y a comme une petite monotonie dans ce château.
- Maman c'est encore long ?
- Hum je ne sais pas ! Demande à ton père !

On monte, même musique, je tente une diversion :

- Regarde c'est joli ces tapisseries ce sont des scènes de chasse !
Et, à la je-ne-sais-combien-ième-mansarde :
- Mamaaaaaan j'ai envie de faire pipi !
Voilà, je savais bien que ça allait arriver ! J'ai beau leur dire de prendre leur précaution à tous les coups on y a droit. Je lance un ironique «  essaye de te retenir un peu il ne reste plus que 99 chambres et 27 étages ! »
Après un temps qui m'a paru interminable nous arrivons au chemin de ronde. Pour moi le seul endroit intéressant qui pourrait aussi amuser les enfants. Je sors mon appareil pour photographier le joli panorama que propose ce chemin, mais les familles qui arrivent derrière nous m’empêchent de m’arrêter. Il n'y aura pas de photos !

- Enfin nous sortons du château pour profiter du fameux parc promis aux enfants depuis le début de la visite. Une très belle cabane, une balançoire et un cochon pendu nous attendent . Mon fils annexe la seule balançoire mais au bout de trente secondes une maman, surement excédée par les multiples chambres et ses deux mioches, l'accoste avec agressivité :

- Bon tu peux laisser ta place maintenant !
Pas envie de discuter:  je demande à mon fils de bien vouloir céder sa place .
-NooOOoon
j'essaye autre chose :
- On va voir la cabane.
- NoOooooon !
- Pis on ira manger une glace !
- NoOOOOoooooon
Je sens un regard accusateur se poser sur moi ( - qu'il est mal élevé,  une bonne fessée  oui ! )  Les 99 chambres et leur lit à baldatruc dans les pattes ont eu raison de mon esprit combatif  et puis c'est trop bête de  pourrir cette fin d'après-midi pour une histoire de balançoire et de réflexion-à-la-con. Moi je connais mon fils, je sais qu'il n'est ni mal élevé ni capricieux. Je le "prends sous le bras" et engage rapidement, avec son père et ses sœurs, une partie de cache-cache dans les jardins. La balançoire et les interminables tapisseries au mur sont vite oubliées et l'ambiance familiale reprend le dessus.


Malgré-tout le château est magnifique et le parc très agréable. Après un gouter avalé sur un banc, nous rentrons contents de notre après-midi et des trois rayons de soleil tourangeaux.

Mais la prochaine fois si le temps le permet, je vous promets nous irons faire des ricochets.


Chose promise ... Chose due !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 20/08/2017 01:18

Ah la la , quelle aventure!! Il est vrai que parfois les visites sont barbantes pour les enfants... et du coup, pour les plus grands également! ;)

caroline 11/08/2017 13:48

on se demande qui est le plus gamin dans cette famille .
Heureusement que vous avez un mari qui vous pousse vers le culturel. Mais vous avez raison aussi . Profitez bien le temps si vite

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents