Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pourquoi pas moi ?

pourquoi pas moi ?

Chronique d'une mère imparfaite !

C'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleures soupes.

Publié par Syboule sur 6 Octobre 2017, 13:37pm

Catégories : #École

Il y a un ou deux ans  une institutrice m'a dit, presque sous la confidence : « tu sais, dans ma classe l'année dernière c'était très difficile, tu te rends compte en plus j'avais un enfant autiste. » je suis restée silencieuse.

Voilà le genre de parole qu'on aimerait ne jamais entendre. Ce prof ayant surement entendu que mon fils est autiste s'est ravisé.

- Enfin je veux dire j'avais un enfant différent...

Peu importe le flacon pourvu qu'il y ait l'ivresse … Peu importe le handicap pourvu qu'il y ait la difficulté . Lol !

Chère institutrice novice  : j'espère que ma non réponse à ta confidence te fera réfléchir .Je peux comprendre que ce soit compliqué pour une jeune padawan qui débute : sache cependant que là où toi tu as éprouvé de la difficulté certains ont sublimé le handicap pour en faire un atout. Là où  tu as buté, d'autres se sont questionnés, ont cherché, ont trouvé. Là où l'enfant autiste source de ta difficulté est resté un enfant autiste source de difficulté, d'autres l'ont fait grandir, se sont servi de ses qualités pour lui donner confiance tout en sachant s'effacer et passer la main. Là où peut-être des parents ont pleuré le soir à cause du handicap de leur enfant, d'autres ont découvert un potentiel qu'ils étaient loin de soupçonner.

Chère aspirante professeur, dans ta carrière tu en verras des enfants différents : des TDHA , des dys , des trisomiques, des cassés de la vie, des cas sociaux, des enfants battus, des enfants violents et même des autistes. Je ne nie pas la difficulté que tu rencontreras  mais tous ces enfants sont façonnables, et c'est dans ta classe qu'ils attendent de grandir, c'est dans tes yeux qu'ils cherchent le réconfort, c'est dans ta capacité à les intégrer parmi leurs camarades qu'ils seront acceptés. C'est ton sourire qui les rendra heureux car tu es un maillon indispensable de la chaine qui entoure ces enfants.

Chère institutrice débutante : tu penses parfois tout savoir, mais tu ne sais rien. Regarde autour de toi il y a des vieux routards expérimentés qui ne demandent qu'à te conseiller. Tu n'en sortiras que grandie. Lis les témoignages de tes collègues qui ont fait du handicap leur cheval de bataille. Tu verras que la présence de ces enfants, au lieu d'être un frein et une difficulté aux apprentissages, est justement un moteur pour la classe, tu verras que les enfants ouvrent bien plus facilement leur cœur à la différence que ne le font les adultes, tu verras que se crée une solidarité et que l'enfant cabossé oubliera son handicap, tu verras enfin chez ses parents une reconnaissance éternelle.

Chère prof tu fais le plus beau métier du monde et j'admire ceux qui, comme toi, ont choisi cette vocation. Je sais ton envie de vouloir "fabriquer" des écoliers parfaits. C'est tout à ton honneur, mais je crois que, plus que la perfection il faut rechercher le meilleur, et le meilleur n'est pas le même pour tous les enfants. Le meilleur de mon fils est loin de celui de son petit voisin de classe et ni l'un ni l'autre n'est parfait.

Tu sais je suis toujours très touchée quand l'un(e) de tes collègues me partage sa joie et sa fierté parce qu'un élève en difficulté a réussi un exercice, parce que celui qui avait tant de mal à tenir en place  commence à se maitriser. Regarde la joie d'un gosse quand tu lui dis  : "c'est bien ce que tu as fait, je suis contente de toi". Imagine ce que cela procure chez un enfant handicapé.

Chère  enseignante, un jour tu seras "grande" et avec l'âge arrive la sagesse. Tout le monde sait que c'est dans les vieilles casseroles qu'ont fait les meilleures soupes. J'ai confiance en toi et peut-être  diras-tu un jour  à une maman : l'année dernière c'était top et en plus j'avais un enfant autiste dans ma classe on a fait de tas de projets  géniaux .
 

************************************************


Photo tirée du film primé  "le bateau de papier". Court métrage réalisé par le professeur et la classe  de CE1 de mon fils. Je crois que cette année a été  pour nous et pour lui inoubliable. Il y a  heureusement des enseignants qui donnent à l'éducation nationale toutes ses lettres de noblesses . Merci maitre !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 08/10/2017 12:10

J'ai partagé sur ma page Facebook! :D

Rebecca G. 08/10/2017 12:06

Très émouvant, comme d'habitude! As-tu un lien pour que l'on puisse visionner ce court-métrage?? Cela m’intéresse grandement! :)

syboule 08/10/2017 15:09

oui c'est mon fils le "petit" héros du film

Rebecca G. 08/10/2017 14:31

Magnifique cette vidéo!! Très émouvante! C'est ton fils qui joue?????

Rebecca G. 08/10/2017 14:22

Très bien! :)

syboule 08/10/2017 14:09

je vais le mettre en lien sur le même article :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents